J’installe un lombricomposteur

Vous souhaitez recycler vos déchets de cuisine tout en produisant un engrais 100 % naturel ? C’est possible avec le lombricompostage, un système de compostage spécialement adapté aux appartements.
Lombric compostage en appartement

Le lombricompostage, comment ça marche ?

Idéal pour composter en appartement

Le lombricompostage est la pratique idéale lorsque l’on vit en appartement. Le lombricomposteur s’installe à l’intérieur ou sur un balcon et permet de faire du compost à partir de ses déchets de cuisine.

Comment fonctionne un lombricomposteur ?

Le lombricomposteur est un écosystème remarquable, en effet il pourrait être comparé à une usine de recyclage dont les habitants, les vers de compost, sont les ouvriers. Vous trouverez beaucoup d’intérêt à vous lancer dans le lombricompostage en installant et en faisant vivre ce petit monde.

  • Le principe : les vers de compost se nourrissent des déchets organiques que vous leur fournissez et les digèrent ; leurs déjections constituent le lombricompost, un engrais naturel, de très bonne qualité, bon pour la terre et les plantes.
  • Les vers : il s’agit d’une espèce spécifique de vers de terre, des lombricidés épigés du genre Eisenia, pour le compost.
  • Les déchets : une combinaison de déchets humides (épluchures de fruits et légumes) et de déchets secs (carton et papier) pour apporter du carbone et réguler l’humidité.
  • Le lombricomposteur : plusieurs bacs superposés dans lesquels les vers circulent pour se nourrir. Le bac supérieur reçoit les déchets organiques. Le lombricompost est récolté dans l’étage inférieur. Et à la base, un bac recueille le liquide résultant de ces transformations, le lombrithé, un engrais liquide. Le liquide du lombricomposteur se recueille à l’aide du robinet et se dilue grâce à son doseur a 10% avec de l’eau.

Inscrivez-vous !

Attention, ce service est uniquement valable pour les habitants des 43 communes du territoire du SIBRECSA :

Comment se lancer dans le lombricompostage ?

Pour bien démarrer


  • Le printemps ou l’automne sont de bonnes périodes pour démarrer votre lombricompostage.
  • Bien choisir l’emplacement de l’appareil (un endroit tempéré à l’abri du soleil).
  • Le SIBRECSA vous fournit 250g de vers pour peupler votre lombricomposteur, ensuite ils se reproduisent.
  • Pour démarrer, disposez dans le fond du bac une litière humide (à base de papier journal, de copeaux fin ou de paille), déposez les vers et attendez 2 à 3 semaines.
  • Apporter progressivement les déchets au compostage, le temps que l’écosystème se mette en place : déchets de cuisine coupés en petits morceaux (épluchures, marc de café, feuilles de thé). Ne déposez surtout pas de viande, produits laitiers, agrumes, ail, oignons, poireaux, restes épicés ou très salés.

Entretien de votre lombricomposteur


  • Maintenez le compost toujours humide et ajoutez régulièrement de la litière (pour éviter la prolifération des moucherons).
  • Surveillez régulièrement le lombricomposteur pour vérifier que tout se passe bien, et si vous vous absentez, placez-le à l’abri du dessèchement (en été) et du froid (en hiver).

le lombricompostage pédagogique

Le SIBRECSA en action

SIBRECSA prête des lombricomposteurs aux écoles qui en font la demande. La dégradation rapide des déchets organiques permet aux enfants de mieux saisir la notion de compostage. Il s’agit d’un outil pédagogique très efficace en complément de l’animation